dimanche 16 mai 2010

Adrien Leduc et Aurore Genest

Recherche par Richard Bégin

Adrien Leduc, fils de Théode Leduc et Léa Therrien, est né le 11 septembre 1898 à Lac-aux-Sables, comté de Portneuf. Il est décédé le 15 juillet 1942 à Sainte-Germaine-Boulé.

Aurore Genest, fille de Philias Genest et Clarisse Leduc, est née le 18 juin 1907 à St-Casimir, comté de Portneuf. Elle est décédée le ______. Elle a épousé en secondes noces Maurice Bédard le 11 août 1943 à Duparquet. Elle a épousé en troisièmes noces Fulgence Lachance le 1er juin 1969 à St-Casimir.

Adrien Leduc et Aurore Genest se sont mariés le 11 février 1926 à St-Casimir, comté de Portneuf. Ils ont eu au moins un enfant : Rita, née le 18 juillet 1928 à Legal, Alberta, qui épousa Rosario Clément le 20 juillet 1949 à Normétal.

À son mariage, en 1926, Adrien Leduc était domicilié à St-Émile de Légal à Edmonton en Alberta et était fermier de métier. Était-il retourné en Alberta après son mariage jusqu’à sa venue en Abitibi ? Quoi qu'il en soit, c’est en 1937 qu’Adrien Leduc arrive et s’installe à Sainte-Germaine-Boulé sur le lot 41 du rang 10, canton Duparquet.

Si vous possédez une ou des photos de ce couple ou famille, ce serait bien appréciée. Ce faisant, vous participerez à perpétuer la mémoire de ce pionnier.

Pour des ajouts ou corrections, envoyez un courriel à Richard à l'adresse: shgsgb@gmail.com

mardi 11 mai 2010

Pierre Gourde et Marie Corriveau

Recherche par Richard Bégin



Pierre Gourde/Gourgue, fils de Charles Gourgue et Marie Bizier, est né le 29 juin 1896 à Ste-Germaine de Lac-Etchemin. Il est décédé le 29 juin 1991 à Val d’Or.

Marie Corriveau, fille de Noé Corriveau et Victoria Lamontagne, est née le 17 août 1898 à St-Magloire de Bellechasse. Elle est décédée le 29 octobre 1982 à Val d’Or.

Ils se sont mariés le 29 avril 1916 à St-Magloire de Bellechasse. Demeurant à Sainte-Germaine-de-Lac-Etchemin, ils ont eu les enfants suivants : Pierre-Adrien (1917-1917), Lucien (1918), Adrien (1919), Robert (1921), Laurette (1923), Marie-Rose (1924), Pierre (1926), Lucienne (1928), Gérard-Aimé (1929), Émilien (1931), Thérèse (1934), Monique (1936), Fernand (1938-1940).

Les deux (2) derniers enfants sont nés à Ste-Germaine-Boulé.

À Lac-Etchemin, Pierre Gourde était cultivateur.

C’est en 1935 que Pierre Gourde quitte Lac-Etchemin pour venir s’établir à Ste-Germaine-Boulé. En octobre de cette même année, il acquiert le lot 2 du rang 2, canton Poularies. La famille y demeurera pendant presque 4 ans, puis en 1939, après avoir vendu la terre à Albert Pigeon, Pierre Gourde et sa famille quittent pour aller s’établir à St-Dominique-du-Rosaire. On les retrouvera au milieu des années 1940 à St-Gérard-de-Berry.

Pour des ajouts ou corrections, envoyez un courriel à Richard à l'adresse: shgsgb@gmail.com

_

samedi 1 mai 2010

François-Xavier Caouette et Rosilda Boucher


Recherche par Richard Bégin


François-Xavier Caouette, fils de Jean-Baptiste Caouette et Joséphine Boulanger, est né le 21 juin 1898, probablement à Brunswick, Maine, USA. ?. (1) (Son frère Joseph y est né le 15 mars 1897). Il est décédé le 3 novembre 1970 à St-Eugène-de-L’Islet.

Rosilda Boucher, fille de Noël Boucher et Marie Couillard, est née le 6 avril 1907 à St-Marcel, comté de l’Islet. Elle est décédée le 28 novembre 1996 à St-Jean-Port-Joli.

Les Caouette auraient donc vécu aux USA quelques 4 ou 5 années ???? avant et autour de l’année 1900. Ayant eu un enfant mort-né à St-Eugène en septembre 1895, ils y étaient donc encore à cette date. C’est sans doute en 1896 qu’ils auraient émigré aux États-Unis et seraient revenus un peu avant la fin de l’année 1901 car au recensement du Canada de mars 1901, ils n’étaient pas à St-Eugène. Ils étaient cependant arrivés à St-Eugène en décembre 1901 car Rose Caouette, sœur de François, y est née le 12 décembre.

François-Xavier Caouette et Rosilda Boucher se sont mariés le 10 octobre 1928 à Palmarolle en Abitibi. Ils ont eu les enfants suivants : Armand (1931-1941), Anonyme (1935), Angéline (1937) et Roland (1942).

C’est en octobre 1922 que François-Xavier Caouette quitta St-Eugène-de-L’Islet pour venir s’établir sur le lot 49 du rang 4, canton Palmarolle, futur territoire de Ste-Germaine. Du même voyage, on retrouvait ses frères Alphonse et Joseph Caouette, les frères Maxime, Philippe, Joseph, Irénée, Napoléon et Amédée Côté et possiblement leur père Honoré Côté, des entrepreneurs et commerçants de bois.

À son mariage, François Caouette est inscrit cultivateur de métier mais il semblerait que l’exploitation du bois aurait été son principal gagne-pain. Peu de temps après son mariage, un peu avant ou dans l’année 1930, François Caouette et Rosilda Boucher quittèrent l’Abitibi pour retourner s’établir à St-Eugène, comté L’Islet.


Pour des ajouts ou corrections, envoyez un courriel à Richard à l'adresse: shgsgb@gmail.com